27 novembre 2008

Fin du repos!

Bon, je l’avoue, mon repos actif de deux semaines a duré huit jours. Cet après-midi, je suis allée courir 50 minutes durant lesquelles j’ai fait 4 sprints de 15 secondes à 50 % (le dernier, je l’ai terminé à 100 % pour voir ce que j’avais dans les jambes, ce qui est INTERDIT selon tous les bons livres de course…). J’ai donc encore une fois triché dans mon entraînement (qui selon le plan devait être de 35 minutes et comprendre 3 sprints de 15 secondes à 50 %). Lors de mon dernier entretien téléphonique avec mon entraîneur, il a pourtant insisté pour que je respecte « à la lettre » les entraînements prescrits, et j’étais résolue à l’écouter. En fait je suis encore résolue à respecter le plan, mais là, après huit jours de repos, j’avais une tonne d’énergie en banque à écouler et je me suis laissé aller.

En tout cas, mon entraînement a été des plus plaisants! Je ne regrette pas de m’être un peu éloignée du plan initial. De fins flocons mouillés tombaient du ciel, mais le sol n’était pas glacé du tout. Je suis allée courir le long du fleuve. Il ventait pas mal et il y avait de grosses vagues. C’était superbe. J’ai trouvé la première moitié de mon parcours un peu plus exigeante que la normale, car j’avais le vent de face, mais mon dieu que je me sentais bien! Étonnant, mais vrai, mes jambes étaient plus fatiguées que mon cœur! Aurais-je enfin un soupçon d’endurance cardiovasculaire? Même après mes sprints, je n’étais pas essoufflée. Quelle agréable sensation!

Cette semaine je suis allée voir mon ostéopathe dans l’espoir qu’il m’aide à régler mes douleurs aux genoux et à la bandelette illiotibiale. C’est un ancien coureur de 800 mètres et il court le marathon en moins de 3 h. Il m’a beaucoup parlé du marathon et m’a convaincue d’orienter mes efforts sur cette distance. Je pensais que pour une fille comme moi, il ne serait jamais possible de performer un tant soit peu au marathon, mais semble-t-il que les fibres rapides peuvent se transformer en fibres lentes, alors mon cas n’est pas désespéré. Depuis ce rendez-vous, je vois le marathon d’un tout autre œil. Je vais quand même faire un peu de 800 mètres comme prévu en début de saison, mais seulement pour le plaisir et pour améliorer ma vitesse avant la saison sur route. Ah! Et mes problèmes de genoux et de bandelette ne sont déjà plus qu’un vague souvenir. Je ne m’étirais pas assez!

Depuis mon dernier billet, j’ai déjà modifié mon plan dans ma tête. Nouveau plan : demi-marathon à l’automne 2009 et marathon dès que possible par la suite (probablement à l’automne 2010). Wow! Je vais peut-être devenir une marathonienne! Que c’est excitant!

Autre événement marquant de la semaine, j’ai rencontré une nutritionniste pour la première fois de ma vie! Elle s’appelle Catherine et elle m’a fait une forte impression. Je me suis toujours considérée comme un cas désespéré sur le plan de l’alimentation. J’ai des rages de cochonneries, je mange trop, je ne cuisine pas, je n’aime pas tellement ce qui est bon sur la santé. Pour Catherine, rien ne semble jamais problématique. Tu ne cuisine pas? Pas grave, je vais te donner une liste d’idées faciles! Tu es triste qu’on tue des animaux pour nourrir les humains, mais tu ne veux pas te passer complètement de viande? Pas de problème, on va te faire un plan semi-végétarien! Tu veux maigrir même si tu as un poids santé? Normal, tu es une athlète et pour courir le marathon vaut mieux peser un peu moins! Je me suis tellement sentie comprise! Et en plus, j’ai appris que la meilleure chose à ingérer tout de suite après un entraînement, c’est du lait au chocolat. C’est pas le bonheur ça?

7 commentaires:

coureuse08 a dit…

Eh bien tout un programme! Je suis sûre que tu vas devenir une marathonienne, n'en doutes pas une seule seconde! Et pour le 800m si cà te fait envie je vois pas pourquoi les autres choisiraient pour toi, donc écoute toi! J'ai bien hâte moi aussi de finir mon repos samedi, que j'aurais finalement respecté ;=) Par contre je ne suis pas sûre que JY apprécie que j'aille courir dans les marches du Mt Royal avec ma gang du RR pour mon 1er entraînement de reprise... on verra si samedi matin je suis plus raisonnable
Sinon ta nutritionniste il faudra que j'aille la voir car j'ai les mêmes problèmes que toi...

Véronique a dit…

Ohhh trop cool tes projets!

Je ne vais pas te taper sur les doigts pour ne pas écouter le coach parce que moi aussi disons que je suis mes programmes à la lettre...mais ce sont "mes" programmes, des programmes que je personnalise un peu beaucoup hehe!

OUI pour le lait au chocolat. Mon dieu, avoir su je te l'aurais dit! Ça devrait être la première chose qu'on apprend à un coureur.

Sylvie Mallard a dit…

hihi! Ta description de Cathou est tellement vrai. C'est une fille super!

J'ai toujours été un peu rebelle quand on me dit de me reposer. Alors je comprend tout à fait ta sortie du jour. Et si ça t'a fait du bien, tant mieux. Pour moi, c'est ce qui compte le plus!

Yé! Un marathon en 2010!!! Youhou!

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Ahaha! T'as rencontré Mizz Naullau: elle est super sympa, hein?
Moi ce qui me fait rire, ce sont ses exemples de portions et ses fruits ou ses légumes en plastique!!!!
C'est vraiment l'fun que tu ais la piqûre pour la course à pied.

L'an prochain, tu vas vouloir faire des duathlons ;-)

Geneviève a dit…

Anne : Merci pour ton appui! J'avoue que je n'arrive pas encore à m'imaginer courir tout un marathon, mais tes encouragements me font plaisir. Je te donne le nom de ma nutritionniste : Catherine Naulleau (www.atpnutrition.com). Bon retour à l'entraînement!
Véronique : Je suis d'accord avec toi, il faudrait dire à tout coureur le truc du lait au chocolat!
Sylvie : C'est effectivement très difficile de prendre du repos quand on est passionnée pour un sport!
Trigirl : Pour l'instant, le duathlon, ça me semble impossible parce que j'ai une assez forte aversion pour le vélo (mais c'était le cas pour la course aussi il y a à peine 4 mois alors tout ça peut changer). Mais je ferais des compétitions course/nage avec grand plaisir.

Michel a dit…

Ge,
Tu es franchement rafraîchissante !

Geneviève a dit…

Merci papa :-)
Si jamais tu décides de commencer à courir et que tu veux participer à un 5 km ou même à un 2 km l'été prochain, je vais le courir avec toi! Ce serait amusant non?