13 février 2015

Défi de deux semaines

Je me lance un petit défi. Écrire un court texte sur mon blogue tous les jours pendant deux semaines. Pourquoi? Parce que je me laisse porter par le courant ces derniers temps. Je travaille beaucoup, mais je ne crée rien. J’attends depuis des années l’idée parfaite qui me mènerait loin. Mais cette idée ne vient pas. Tout ce que je fais c’est attendre. Et là, bien franchement, je n’ai même plus du tout l’ambition d’aller loin. Juste de faire un pas en avant serait un grand soulagement.

Hier j’écoutais la vidéo d’une conférence donnée à Harvard par Brandon Stanton, auteur de la page Humans of New York (HONY), il y a quelques jours et il a dit quelques choses qui m’a fait réagir. Il expliquait son succès ainsi (je paraphrase) : « Il est inutile d’attendre d’avoir une idée de génie. L’important c’est d’entreprendre un projet et d’y consacrer des efforts avec beaucoup de discipline jour après jour. Le résultat final n’aura peut-être rien à voir avec l’idée de départ, mais les efforts investis finissent par porter leurs fruits ». Et c’est ce qui m’a donné l’idée d’écrire de quoi tous les jours. Même si c’est pas beau. Même si c’est pas intéressant. Juste écrire parce que j’aime ça exprimer mes états d’âme.

Ça m’inspire beaucoup des histoires à succès comme celle de Humans of New York. Je crois que c’est la page Facebook la plus populaire du monde. J’en suis une grande partisane, en compagnie de 12 204 694 autres personnes. Brandon Stanton arrête des gens dans la rue à New York, il leur demande de prendre leur photo et il discute avec eux pour obtenir des citations intéressantes et originales. C’est extrêmement bien fait. Voici des exemples de citations des personnes prises en photo :

« I'm not the best communicator. I spend a lot of time disappointed by what I just said. »

« We were married for eighteen years before he fucked around and I caught him. But I’d say it was a very successful marriage. We raised two kids. I don’t think something has to last forever to be successful. »

« There aren't a lot of girls basketball teams around here, so I practice with these guys. »
« Which ones can you beat? »
« Him, him, and him. »

« My students are going to need education to advocate for themselves. They need to understand the law, so they know if it’s being applied to them fairly. They need to understand the services they deserve, so they know if they’re receiving them. They even need to be educated about simple things like fresh fruit. There isn’t any fresh fruit in the stores around here. And they think that’s normal. They need to know that’s not normal, and that they deserve fresh fruit. »

« My biggest goal is to be completely normal. I want to wake up in a bed every morning, take a shower, drink a cup of coffee, eat breakfast, and read the paper. »

« I'm trying to find a way to be happy without being the best. »

L’une des particularités de ce blogue c’est que les commentaires des internautes sont très majoritairement positifs, constructifs et intelligents. Une rareté sur les réseaux sociaux il me semble! C’est un blogue tout à fait spécial avec une culture interne unique, apaisante et inspirante. Des fois, j’ai l’impression qu’il s’y trouve une partie de la solution pour arriver à la paix dans le monde, rien de moins J

Voici une vidéo où Brandon Stanton explique comment il s’y prend pour approcher les gens dans la rue et les faire parler aussi facilement (les gens de New York n’étant pas considérés comme étant faciles à aborder, on s’entend). Selon lui, la raison pour laquelle sa page marche si bien n’est pas son talent de photographe. Loin de là. C’est plutôt sa capacité exceptionnelle à arrêter des gens dans la rue et à les faire parler. Il explique comme il s’y prend ici. Ça m’a fascinée : https://www.youtube.com/watch?v=KPxzlGPrM3A

Voici la vidéo de la conférence qu’il a donnée cette semaine à Harvard : http://forum.iop.harvard.edu/content/brandon-stanton-humans-new-york

Voici le blogue en question : https://www.facebook.com/humansofnewyork?fref=ts

Je vous souhaite une belle découverte de la page Human of New York, si vous ne la connaissiez pas déjà.


Moi je reviens demain. J’espère. On dirait que je ne suis même pas sûre d’y arriver deux jours de suite. Ahahahah! On va voir. Suspense!

5 commentaires:

Isabelle à Singapour a dit…

J'aime beaucoup te lire, Geneviève. Ça ne manque jamais de m'intéresser. Alors tu as déjà une lectrice qui attend ton prochain billet.

Anonyme a dit…

:-) lomgue vie à ton blog!

Geneviève a dit…

Je suis enchantée de t'avoir comme lectrice, Isabelle. Ça va me donner la motivation d'essayer d'écrire tous les jours.

Moi a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marie-L Morin a dit…

Je sais de quoi tu parles... D'ailleurs, mon 2ieme blog s'appelait En attendant de faire mieux!