19 décembre 2008

Ah! Je me sens vieille!

Je me sens vieille, vieille, vieille. Il faut que je me rende à l’évidence, mes articulations ne suivent pas. J’ai mal aux genoux! Après chaque longue course du dimanche, j’ai besoin de trois longs jours de repos pour récupérer. Trois jours durant lesquels je n’arrive plus à descendre les escaliers sans douleur, où je me réveille chaque fois que je me retourne dans mon lit, où je me demande si je vais pouvoir recourir. Mais je finis par aller mieux et j’arrive à faire mes quatre entraînements hebdomadaires, avec des douleurs aux genoux tolérables. Sauf cette semaine. J’ai capitulé. J’ai couru 35 minutes mercredi soir, et c’est tout. Je devrais courir aujourd’hui, mais pour la première fois depuis septembre, la température me rebute et je boude les trottoirs glacés. J’ai le goût de me dire « ah! Je suis trop vieille » et de tout planter ça là. Il y a des journées comme ça!

Je pars pour la Jamaïque dans exactement huit jours, et cette perspective ne m’enthousiasme pas autant qu’elle le devrait. Bien sûr, j’ai hâte de profiter des chaudes températures. Mais j’ai surtout une peur bleue à l’idée de devoir faire de la plongée. Je panique littéralement. Et ce n’est même pas une peur sans fondement; j’ai connu de gros problèmes lors de ma certification au mois d’août. Ma crainte des profondeurs n’a fait que croître depuis. Bien franchement, j’ai peur de mourir. C’est sûrement exagéré. Je suis une anxieuse invétérée.

Cela dit, j’ai tout de même des raisons de célébrer aujourd’hui. Je tombe en congé (ou presque). Il ne me reste que quelques heures de travail à faire lundi et c’est tout. Jusqu'au 12 janvier! Je suis assez fière de mon année. Mon chiffre d’affaires n’est pas aussi élevé que l’an dernier, mais j’ai aussi accepté beaucoup moins de contrats. Ma santé, qui menaçait sérieusement de foutre le camp, m’y a obligée.

Je relis mon paragraphe et je trouve cela paradoxal de me trouver trop vieille pour courir alors que durant les derniers mois j’étais persuadée que la course me procurerait la jeunesse éternelle.

4 commentaires:

Serge a dit…

Oui... C'est bien le paradoxe du mythe de la jeunesse éternelle grâce au sport! Il faut y croire! Oui! Y faut y croire!

En ce qui concerne tes genoux... c'est un peu normal... Il faut donner du temps à ton corps pour s'habituer. Tu peux ralentir le rythme ou tout simplement écourter des sessions... car si tu cours pendant que tu ressens un malaise ou une douleur... Ca va juste s'empirer...

Ceci dit.... Joyeux Noël! Et Profites donc des festivité pour prendre une pause! Ho! Ho! Ho!

Trigirl 2007 - Québec a dit…

J'aime bien ton libellé "chiâlage"!!!
Tu te sentiras vieille quand tu tomberas dans ma nouvelle catégorie d'âge (je viens d'aller voir sur le site de Serge la liste des participants au World Duathlon Championship) et maintenant, ma nouvelle catégorie est 40-44. Imagine combien j'ai mal aux genoux!!!
Mais dans ton cas, c'est peut-être parce que tu as augmenté ton kilométrage trop rapidement ou bien, c'est parce que tu cours ta "long run" trop vite???
Petit truc d'une "vieille": pour bien récupérer, aussitôt ta course terminée, bois du lait au chocolat et ensuite étire-toi.
N'hésite pas à faire une sieste non plus!!!
Allez, hop, profite bien de tes vacances en Jamaïque et si tu as trop la chienne pour plonger, reste sur la plage!!!

Geneviève a dit…

Allo Serge et Véronique,
D'abord, félicitations! Je ne savais pas que vous étiez sur l'équipe nationale. C'est extraordinaire!
Je pense que vous avez tous deux mis le doigt sur le problème. Maintenant que je suis plus endurante sur le plan cardiovasculaire, je me suis mise à courir à une vitesse plus élevée, et mes genoux en ont souffert aussitôt. Je vais y aller plus mollo pour quelques semaines.
Pour ce qui est de la plongée, hier soir, je suis allée pratiquer avec mon amoureux au bassin de plongée du stade (50 pieds de profondeur), et ça s'est très, très bien passé. J'ai repris confiance et j'envisage mon voyage avec beaucoup plus de bonheur!
Merci de vos conseils et joyeux Noël!

Karatekoud a dit…

Peut être que la glucosamine pourra t'aider à réduire les douleurs au genoux. Il y a une controverse sur les effets réels de la glucosamine, mais on sait jamais ...
Bonnes fêtes.