18 janvier 2009

De retour!

Je n’ai rien écrit sur mon blogue depuis déjà un mois. Bien sûr avec le temps des fêtes, mon voyage en Jamaïque et mon éreintant rhume de cette semaine, c’était difficile.

Sur le plan de l’entraînement, le dernier mois a été absolument minable. J’ai régressé c’est sûr.

D’abord, à partir de la mi-décembre, je me suis mise à avoir de plus en plus mal au genou droit. Je pense que c’est en courant dans la neige que je me suis infligé cette blessure. Pour favoriser la guérison, j’ai diminué ma fréquence d’entraînement à 3 fois par semaine, et j’ai ralenti ma cadence. Ma douleur a diminué, mais n’est pas disparue.

Le 27 décembre, mon amoureux et moi nous sommes envolés pour la Jamaïque. Quel bonheur ce fut de sentir le vent chaud à la sortie de l’aéroport. Indescriptible! Malheureusement, quelques mésaventures m’attendaient. Premièrement, lorsque nous sommes arrivés à l’hôtel, nous nous sommes empressés d’aller nous chercher un drink, et sans vraiment m’en rendre compte, j’ai bu à peu près constamment jusqu’à la fin de la soirée. Résultat, lorsque nous sommes retournés à notre chambre pour nous coucher, j’étais incroyablement soûle (et très étonnée de l’être; normalement, je sais boire…). Sans entrer dans les détails, je peux vous dire que j’ai passé une nuit extrêmement désagréable (digne des pires cuites de ma tendre jeunesse).

Le lendemain, je me suis réveillée dans un état lamentable. J’avais encore très mal au cœur. Nous sommes quand même allés déjeuner, après quoi je suis retournée à la chambre pour faire une sieste. Quand je me suis réveillée, je me suis dit : « Je vais aller courir un petit 40 minutes sur la plage, ça va me remettre sur le piton ». Les 5 premières minutes ont été désagréables, mais j’ai ensuite pris mon air d’aller. Je me sentais de mieux en mieux, et j’étais vraiment heureuse de courir sur la plage en bikini plutôt que sur les trottoirs glacés en « habit d’hiver ».

J'accélérais de plus en plus quand je suis arrivée à un segment de plage un peu étroit entièrement traversé par un tronc d'arbre. Avec légèreté, j'ai sauté par-dessus celui-ci… mais ma réception a été moins réussie. Je me suis tordue la cheville gauche et je suis tombée à genou. J’ai tout de suite su que c’était une bonne entorse, et j’étais en maudit. J’étais franchement assez loin de mon point de départ, et je savais que j’allais empirer la blessure en marchant dessus. Je n'avais toutefois pas le choix. J’ai boitillé pendant 45 minutes jusqu’à l’hôtel, et je suis allée me chercher de la glace immédiatement.

J’ai passé les trois premiers jours de mes vacances en Jamaïque en béquilles. Joie!

Heureusement, l’hôtel était pourvu d’une superbe salle de musculation, alors je me suis quand même entraînée tous les jours :

Jour 0 : rien (mon amoureux est allé me chercher de la glace au moins 6-7 fois dans la journée, et ce fut une entreprise assez difficile paraît-il, car le personnel n’était pas très obligeant)

Jour 1 : Muscu (bras, dos, quads, ischios, dorsaux et abdos), glace 5-6 fois dans la journée

Jour 2 : 15 minutes de vélo stationnaire très mollo + muscu, glace 3 fois dans la journée

Jour 3 : 15 minutes de vélo stationnaire plus dynamique, 10 minutes de marche sur tapis roulant très doucement + muscu

Jour 4 : 30 minutes de marche sur tapis roulant + muscu

Jour 5 : 30 minutes de course très lente sur tapis roulant + muscu

Jour 6 : 50 minutes de course sur tapis roulant avec intervalles + natation avec palmes pour tester ma cheville en vue de nos expéditions de plongée

Jour 7 : 60 minutes de course sur la plage, sans pépin cette fois

Jours 8-14 : J’ai couru à 3 autres reprises sur la plage. Nous sommes également allés faire de la plongée à trois reprises. Ça s’est bien passé, mais j’ai trouvé ça quand même assez épuisant. J'ai vu beaucoup de beaux poissons. Le plus impressionnant, c'est quand des bancs de poissons passent devant nos yeux. Mon amoureux, qui a fait de la plongée en Thaïlande à plusieurs reprises, a toutefois été déçu. Nous allons essayer de trouver un meilleur site de plongée pour l'année prochaine. Les Maldives peut-être?

Nous sommes revenus de la Jamaïque le 10 janvier. Le lendemain, je suis allée courir 1 h 15 dehors, sur les trottoirs partiellement enneigés et glacés. J’ai utilisé ma montre GPS pour la première fois, et je me suis aperçu que je suis plus lente que lente (moyenne de 7:29 minutes par km, alors que ma vitesse de base devrait être de 6:45 minutes/km).

Le soir même, j’ai commencé à avoir un inquiétant mal de gorge et à faire de la fièvre. J’ai été très malade toute la semaine. Le pire, c’était la nuit. Je toussais beaucoup, et parfois, je faisais des crises d’asthme. J’étais épuisée. Aujourd’hui, je me suis mise à aller soudainement mieux, et j’ai réussi à aller courir 30 minutes sur tapis roulant. Je constate que j’en ai reperdu, mais j’ai bon espoir que les pépins sont terminés et que je vais pouvoir recommencer à m’entraîner normalement.

Ah! Et j’ai écouté le DVD Spirit of the marathon, ce qui m’a énormément inspirée! Mon amoureux a cependant été terrorisé, car il a peur que je devienne aussi maigre que la marathonienne d’élite qu’on voit dans le film (Deena Kosta). Je l’ai rassuré. Ça fait deux mois que je n’arrive pas à dépasser 25 km par semaine sans me blesser, alors qu’elle court 200 km par semaine. Il y a peu de chance que je devienne un super championne du marathon.

Si je parviens à courir un marathon en bas de 4 h 30, je vais être ravie!

7 commentaires:

Serge a dit…

Désolé... pour les mésenvatures en Jamaique... Tu as quand même eu le bonheur de courir sur la plage.

Alors, bon retour!

A+

coureuse08 a dit…

Allo Geneviève!
Cà fait plaisir de te retrouver! Eh bien que de mésaventures... J'espère que ta cheville va mieux et qu'on va te retrouver guérie du rhume mardi!
Pour la réflexion de ton chum sur Deena Kastor, mon chum m'a dit la même chose sur Paula Radcliffe: citation: "c'est quoi l'intérêt de ressembler à un squelette qui coure?" ma réponse: eh bien de faire un marathon en 2h15... comme tu dis de toute facon on est pas vraiment dans la même catégorie donc on ne leur ressemblera pas de sitôt, tu l'as trouvé où le DVD?

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Geneviève,

Petit à petit l'oiseau fait son nid.
Ça fait déjà environ 4 ou 5 ans que je pratique des triathlons et je n'ai jamais encore fait de marathon: alors ne sois pas trop dure avec toi!

Bien contente de ton retour sur ton blog.
Keep on going!!!
Tu vas voir, vas-y à ton rythme. Tu en es encore à bâtir ta base.

Sylvie Mallard a dit…

Salut Geneviève!
Je suis bien ravie de te lire et de savoir que tu vas mieux.
J'ai hâte de te revoir ... à très bientôt ;-)
Sylvie

Geneviève a dit…

Je suis bien contente de vous retrouver!
Anne, j'ai acheté le DVD sur amazon.ca. Je vais le prêter à Mélanie mardi, mais je peux te le prêter après si tu veux.

ErycC a dit…

Salut Geneviève,

J' espère que tes blessures vont te laisser un peu tranquille afin que tu puisses prendre un rythme de croisière dans ton entrainement. En ce qui concerne la plongée, je suis allée deux fois aux Maldives (sur deux sites différents) et je n' ai jamais été décu. Ma dernière expérience remonte a 3 ans et c' était merveilleux. Pour moi c' est un paradis pour les amoureux de la mer. Si tu passes deux semaines la-bas tu dois adorer l' eau car tu ne feras rien d' autre. L' eau est chaude (bien plus que dans les Antilles ou Caraibes). Les poissons y en a partout, les lieux sont tres préservés et selon les resorts tu pourras plonger avec des requins de récifs, requins pointes noires, des baleines, raies, tortues et innombrables poissons. Pas besoin de prendre un bâteau (Doni la-bas) car les sites se trouvent tout prêt du rivage. Tu peux faire tout ca en PMT (si cela te tente). Au tout début c' est même inquiétant toute cette population. Si t' as besoin d' infos, n' hésites pas.

Bye

Geneviève a dit…

Merci Eryc!
Je pense que ça me plairait vraiment les Maldives, d'autant plus que les sites de plongée sont près du rivage, moi qui ai tellement le mal de mer en bateau!
Je communiquerai avec toi si on s'enligne pour aller là-bas.
Merci encore!