5 octobre 2010

Agilité

Oslo et moi, nous avons une nouvelle passion. Nous découvrons ensemble le sport canin qu'on appelle "agilité" (pour avoir une idée de ce qu'est ce sport, voici la vidéo d'un concours d'agilité).

La session dernière, nous avons suivi le cours de base, qui consistait à se familiariser avec tous les obstacles, et cette session-ci, nous travaillons sur les enchaînements. Dès le premier cours, on a vu qu'Oslo a beaucoup de talent pour ce sport. Il est hyper rapide, hyper enthousiaste et il n'a peur d'aucun obstacle. Mais il est très tannant! L'entraîneur dit que c'est normal. C'est très excitant ce sport pour un jeune chien.

J'aime la mentalité d'entraînement en agilité. L'important c'est de maintenir l'enthousiasme de son chien. Jamais on ne le réprimande. Le pire qui peut lui arriver, c'est de ne pas avoir de gâterie. Et on travaille énormément avec les gâteries. Les chiens qui ont le plus de potentiel sont souvent aussi les chiens les plus excités. De temps à autre, il y a un chien qui échappe à son maître et qui se met à courir en rond autour de la piste, à aller déranger les autres chiens ou même à s'inventer un petit parcours de son cru. On m'a dit que c'est normal. Il faut juste rappeler son chien, sans le chicanner et lui donner un gâterie quand il revient en montrant beaucoup d'enthousiasme. En vieillissant, il sera moins dissipé.

Oslo m'échappe comme ça au moins 2 ou 3 fois à chaque cours. J'avoue que j'en ai un peu honte! Mais en même temps, je suis contente qu'il soit si dynamique et enthousiaste. Et la plupart du temps, quand même, il suit mes directives et fait les parcours correctement. On dirait juste qu'à un moment donné il n'en peut plus d'être concentré et il part en flèche jusqu'à l'autre bout du terrain d'agilité. Souvent, c'est pour aller jouer avec un autre chien aussi énervé que lui.

Les chiens ont le droit de compétitionner en agilité dès l'âge d'un an et demi. J'espère donc participer à notre première compétition au mois de juin prochain. Une autre activité dans mon horaire chargé!

Pour ceux qui s'inquièteraient du danger que peut représenter ce sport pour les articulations, je vous rassure tout de suite : Oslo ne saute jamais à pleine hauteur (juste 3-4 pouces de hauteur environ). Pour le moment, on travaille plus les déplacements d'un obstacles à l'autre et le travail d'équipe. Et nous ne travaillons en agilité qu'une heure par semaine.

Nous continuons aussi de travailler les exercices de renforcement et les exercices d'obéissance. Au cours des deux prochaines semaines je vais mettre l'accent énormément sur les rappels dans des situations excitantes ou difficiles. Parce que pour le moment, les rappels d'Oslo sont nuls à chier durant les cours d'agilité (et aussi au parc à chien). Il est super bon pour faire semblant qu'il ne m'entend pas et ne me voit pas. Il finit toujours par revenir à moi en gros super sprint avec une face méga heureuse, mais disons qu'il a tendance à me faire poireauter un peu trop longtemps.

Heureusement, je sais que les petits défauts, ça se travaille. Des fois je perds patience un peu et je me décourage, mais je retrouve bien vite mon enthousiasme. J'adore Oslo au plus haut point. Il met tellement de bonheur dans ma vie! Je suis prête à faire tous les efforts qu'il faut pour le rendre heureux lui aussi. Je sais qu'il adore être avec moi. Et l'agilité est vraiment une belle activité qu'on peut faire ensemble, en équipe.

6 commentaires:

Who wants to dust anyway ? a dit…

Bonjour Geneviève. Ton texte m'a ramené qq souvenirs d'enfance. Mon père élevant des chiens (Samoyèdes), il nous avait emmené voir un spectacle du genre. Une autre belle occasion de jouer dehors. :)

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Hé, c'est ben l'fun ça! On sent ton enthousiasme et celui d'Oslo aussi! Bravo, je suis sûre que tu es super bonne :-)

Sylvie a dit…

Tu vas nous inviter hein pour aller t'encourager à un concours d'agilité? J'aime tellement ça regarder ça ...
Bravo pour ton dévouement envers Oslo. C'est inspirant :-)

Mathieu a dit…

Bonjour Geneviève,

Je suis tombé ce matin sur un excellent article sur le site Letsrun.com. On y parle du marathon et des morts qui y surviennent chaque année. Grosso modo, on y dit qu'un problème cardiaque non identifié est la principale cause de décès et que le marathon ne serait pas plus dangereux qu'un autre sport. Ben coudonc! Mais là je simplifie, alors je t'invite à le lire, c'est très intéressant. J'espère que cela ne t'empêchera pas de faire un autre marathon un jour!

http://www.baltimoresun.com/health/bs-sp-health-risks-of-running-20101014,0,2204128.story

Vérane a dit…

C'est vraiment un beau projet! Et puis, je suis convaincue que c'est une très bonne façon de bien canaliser l'énergie de ton chien, qui semble déborder d'énergie - normal pour un jeune chien! ;-) Et ces entraînements vont certainement renforcer votre complicité. Je vous souhaite de biens beaux moments ensemble! ;-p

Girith a dit…

agilité et course à pied, je viens de découvrir ton glob et ton article m'a ramené quelques années en arrière : je (enfin j'étais) moniteur d'agilité dans un club en france dans les années 90 et début 2000, toute une époque, maintenant mon border collie est à la retraite et (essaye) de simplement courir avec moi