2 août 2010

Triathlon

Ça fait un an que je niaise, que je tourne en rond, que j'hésite. C'est cher un vélo. Et mon expérience de cycliste (avec mon vélo hybride) ne m'enthousiasmait pas tellement. Ça c'était avant que Véronique, Isabelle et Jean-Pierre réussissent avec brio leur Ironman à Lake Placid le weekend dernier. Inspirée par leur brillante performance, je me suis sentie poussée à me lancer moi aussi sur la voie du triathlon. Ça tombait bien, il y avait justement un beau triathlon à Sainte-Agathe moins de deux semaines plus tard. Je connais le lac des Sables et je trouvais que c'était l'endroit parfait pour nager en eau libre pour la première fois. Et vlan, je me suis inscrite au "super-sprint" (400 m de natation, 12 km de vélo et 2 km de course). J'aurais bien fait plus long en vélo et en course, mais pas en natation, alors ce sera cette distance là pour cette fois-ci.

Bon une fois inscrite, il fallait toujours bien que je me trouve un vélo! Le lendemain même j'avais dans mon garage mon tout nouveau Specialized Allez de route. Il est blanc. C'est ma couleur. Je l'appelle ironiquement "flocon". Ça n'a rien d'agressif comme nom; c'est à mon image. Je l'aime bien, flocon. Il est vraiment très léger. Il va vraiment vite. Il dépasse tous les vélos hybrides. Ahahah! L'an dernier c'était moi qui me faisait dépasser par des vélos de route qui n'avaient même pas l'air de forcer alors que mon hybride donnait tout ce qu'il avait dans ses pauvres entrailles. Ça ne se compare même pas comme niveau de performance. J'ai essayé à deux ou trois reprises de "pédaler vite" avec mon nouveau vélo, mais c'est bien trop épeurant. Ça va vraiment vite.

Là je fais de la visualisation des transitions. C'est de la logistique un triathlon! Je trouve ça extrêmement excitant, mais quand même très stressant. Le risque que je me couvre de ridicule est quand même assez grand. N'empêche que la probabilité que cette expérience soit absolument emballante l'emporte de loin sur le risque. Alors, je me jette à l'eau et je fonce.

Et je le dis pas trop fort, mais je vise l'Ironman de Lake Placid de 2012.

3 commentaires:

Sylvie a dit…

Je te fais un GROS sourire complice ... 2012 ... yes !!!

Vérane a dit…

Bravo Geneviève pour ton courage! Ne t'en fais pas, le ridicule ne tue pas! J'ai survécu à un triathlon sprint en hybride avec comme nage la brasse. Ahahah!!
Je te souhaite de bien t'amuser à ce triathlon! C'est ce qui comte! ;-p

Trigirl 2007 - Québec a dit…

Cooool! Je serai là aussi en 2012 (jamais 2 sans 3 dans mon cas)!!!